Ogre, truffes et petits cochons

Ogre, truffes et petits cochons est ma première box entièrement gratuite. Il y est question d'un ogre végétarien et sapologue qui chasse les truffes avec l'aide de ses cochons afin de s'offrir des livres et des vêtements ultra tendances.

Cette box est à la foi un jeu et un cadre narratif. Toutefois, elle n'existe pas, vous devez la construire vous même. Pour ce faire, il vous suffit de télécharger les règles, le matériel de jeu, les tutos, de rassembler quelques petites choses nécessaires à la fabrication et de vous y mettre. Enjoy !

  • Fin juillet, nous avons accueilli deux porcelets à la maison. Ma compagne et notre fillette les ont directement adoré. De mon côté (et après les avoir imaginé en sauce), je me suis demandé ce que je pourrais bien inventer comme histoire ou petit concept mettant en scène des cochons. Ceci, dans le but d'ajouter encore au plaisir de ma fille. Voici le résultat de mes cogitations : un mini jeu à réaliser vous même et l'une ou l'autre activité à faire avec votre enfant et/ou en groupe.

  •  

    La truffe d'or est une petite histoire qui introduit l'univers de la box #1.

    "Lorsque Hector partit chasser la truffe ce matin là avec ses sangliers et ses cochons, il était loin de se douter qu'il allait découvrir, au beau milieu de la forêt, un véritable trésor..."

    Téléchargez là ici : La truffe d'or (pdf)

    .

  • Étant donné que je cherchais à créer un petit jeu qui puisse être improvisé n'importe où et avec le minimum de matériel possible. Les règles sont donc très simples et le plateau de jeu peut être simplement dessiner au sol à l'aide d'une craie.

    Les règles de base

    Matériel nécessaire :

    • un bic et du papier ou une craie et un morceau de sol à customiser.
    • un dé à 6 faces.
    • 5 à 10 pois chiches (ou autres marqueurs) qui représenteront les truffes.
    • Quelques figurines de petits cochons, achetées ou réalisées par vos soins (au pire des marqueurs différents des précédents feront l’affaire).

    Mise en place :

    • On trace une grande truffe sur un papier ou au sol. On y dessine ensuite un labyrinthe et des cases. On réserve un nombres d’entrées équivalent au nombre de joueurs.
    • On tiens dans son poing fermé les marqueurs truffes au dessus de la zone de jeu (papier ou au sol) et on les lâche de telle sorte qu’ils retombent tous dans la truffe (au besoin on les repousse un peu).
    • On dispose un cochon à chaque entrée.

    But :

    Le but du jeu est simplement de récolter le plus de truffes possible avant les autres afin de devenir le meilleur cochon chasseur de truffe du bosquet.

    Fonctionnement :

    • On commence par définir l’ordre de jeu. Pour ce faire, il faut que chaque participant pousse le cris de porc le plus convainquant possible. Le meilleur commence, les autres se suivent en fonction de la qualité de leur prestation.
    • Le premier joueur lance un D6. Il peut se déplacer dans le labyrinthe d’un nombre de case égal à son jet de dé. S’il passe sur une case où se trouve un marqueur truffe, il la récupère et la place dans sa réserve.  Le joueur peut récupérer autant de truffes que le lui permet son déplacement.
    • Lorsque son déplacement est terminé, c’est au joueur suivant.
    • Le jeu s’arrête lorsque la dernière truffe a été récupérée. On compte alors le nombre de truffes récupérées par chacun. Le chasseur qui en a le plus a gagné la partie.

    Les règles additionnelles

    J'ai rajouté ici quelques règles pour corser un peu l'affaire. Libre à vous de les intégrer ou non et d'en inventer d'autres. Merci alors de me les faire parvenir afin que je les ajoute au point suivant.

    • On colore un des marqueurs truffes en doré : le récupérer équivaudra à en récupérer 10 autres !
    • À chaque tours, tous le monde repousse un cris de porc, le meilleur doublera le résultat de son jet de dé.
    • On décide que lorsque deux joueurs se croisent, ils peuvent « jouer du groin », c’est-à-dire, se bousculer un peu afin de récupérer les truffes des autres. On lance alors chacun un dé 6 le plus faut résultat l’emporte et « vole » le nombre de truffe équivalent à la différence de valeur entre les dés à son adversaire.

    Les règles maisons

    Envoyez-moi vos propres règles !

  • Voici quelques aides de jeu à imprimer et un gabarit à découper pour vous faciliter la tâche :

  •  

    Ci-dessous, quelques rapides considérations qui apportent, il me semble, un supplément d'âme et d'intérêt à ma proposition.

    Pas vraiment de limite

    Vous pouvez créer autant de truffe différentes que vous le désirez. Elles peuvent être de toutes les tailles, avoir des formes internes infinies. Vous pouvez augmenter le nombre de truffes, limiter le temps de jeu, ajouter des règles maison (des adversaires ou des événements aléatoires). Vous pouvez jouer absolument n’importe où et à autant de personne que vous le désirez. Ceci augmente donc la durée du jeu de manière presque infinie en fonction de votre créativité.

    Partage

    En lien avec le dernier point, je trouverais vraiment intéressant de créer une sorte de base de donnée de truffes. Je m’explique. Imaginons que vous créiez une truffe. Vous y jouez et elle vous plait. Doit-elle disparaître ensuite ? Non ! Prenez là plutôt en photo et envoyez la moi. Je l’ajouterai à celle que j’ai proposé moi-même. Si le cœur vous en dis, vous pouvez même dessiner vos truffes sur des feuilles formats A4, les scanner et m’envoyer les scans ainsi les autres n’ont plus qu’à imprimer et coller (éventuellement) les feuilles entre elles pour pouvoir jouer. (Note : évidemment, il n’y a aucune contre partie en échange de vos envoie si ce n’est le plaisir de partager. Vous abandonnez vos droits sur vos truffes et m’autorisez à en faire ce que je veux. Je pense que je suis obliger d’écrire ceci légalement. Si la chose prenait de l’ampleur, je me renseignerais de manière plus précise mais pour l’instant cela suffira).

    Par ici, la marche à suivre si vous désirez envoyez vos truffes de manière un peu sympa (à venir).

    Tournois

    Nous pourrions organiser des concours. Des espèces de tournois de chasseurs de truffes, en équipe ou en solitaire. Voici, ce que j’imagine. À noter que ce qui suit est simple, petit, n’est pas destiné à faire du bruit, le but est juste de jouer ensemble sans argent, uniquement en cogitant un peu, en se bougeant un minimum le derrière et en respectant une envie commune de créer de la valeur ajoutée pour nos rejetons.

    Organisation et déroulement :

    • Ainsi, en accords avec un lieu d’accueil (administration, centre culturel, bibliothèque, magasin de jouet, autres), je réserve un espace extérieur pour notre tournois.
    • Je dessine un nombre de truffes/forêts égales à la moitié du nombre de participants.
    • On organise les rencontres groupes contre groupes sur les différents plateaux de jeux.
    • Les vainqueurs de chaque manche s’affrontent entre eux, les perdants de même jusqu’à ce que tout le monde aie rencontré tout le monde.
    • Celui qui n’aura jamais perdu une partie remporte le tournois. Les autres sont classés en fonction de leur nombre de victoire(s).

    Réflexions additionnelles

    La confection des plateaux de jeu peut-être en soi une activité pour peu qu’on fasse preuve d’imagination et d’un minimum de volonté côté bricolage. Les truffes/forêts peuvent être aussi belles et travaillées qu’on le désire.