Rue de la petite misère : rue commerçante fictive à Pont-à-Celles

Dans un bref article, j'ai émis l'idée que tout le monde devrait ouvrir, gérer et animer un commerce local fictif. Pour aller plus loin dans cette idée, je propose à quiconque aurait envie d'ouvrir pareil boutique de la référencer sur cette page qui prendrait alors la forme d'une rue commerçante fictive. Essayez ! 

La Rue de la Petite Misère est localisée à Pont-à-Celles mais n'existe pas. Elle n'a pas non plus d'adresse précise. C'est une rue piétonnière pont-à-celloise fictive. Elle est flanquée de hauts bâtiments aveugles disposant chacun d'une surface commerciale au rez-de-chaussée (un peu comme la Rue de la Montagne à Charleroi ou la Rue de Namur à Nivelles). La Rue de la Petite Misère accepte toutes sortes de commerces pour peu qu'ils soient de taille modeste et particulier. 

Pour le référencement sur cette page, vous devez me fournir : 

  • Le nom de votre boutique
  • Le type de commerce dont il s'agit
  • Les heures d'ouverture
  • Une description de sa façade (une porte et une vitrine, une porte entre deux vitrines ? qu'y a t il sur la vitrine, un lettrage, des articles exposés ?) 
  • Une explication de ce que l'on y trouve (dans les grandes lignes)
  • Quelques mots sur son propriétaire

L'idée est, qu'ensuite, vous publiiez régulièrement des petits textes qui racontent la vie de votre boutique, les gens qui la fréquentent, ce que l'on y vend, les événements spéciaux, des anecdotes... Si vous ne savez pas comment faire, contactez-moi pour en discuter. 

Allons-y pour la visite de la rue...

Le N°7
INNSMOUTH
Librairie de littérature nord américaine et thématiques éphémères

Une porte s'ouvre sur la gauche d'une grande vitrine. Innsmouth est peint en noir sur la vitre derrière laquelle sont présentés les livres du moment. À l'intérieur, on trouve des centaines de livres rangés sur des étagères plus une table qui propose une sélection de livres sur un thème qui change régulièrement. Au fond de la boutique, il y a un comptoir derrière lequel le propriétaire tape sur un clavier lorsqu'il n'est pas plongé dans un livre ou en train de conseiller un client. Jérémy est un grand type sympathique quoi qu'un peu bourru qui porte une barbe mal taillée et des vêtements noirs toute l'année.

> ENTRER