Refourges : chroniques choisies d’Earl Salomon

Earl Salomon est le pseudonyme d’un journaliste carolo dont on ne sait que peu de choses. Partisan d’un journalisme narratif hybride et souvent paresseux, Salomon s’intéresse à différents sujets allant de parutions musicales obscures aux fêtes de villages désuètes en passant par des publications hors zone à tirage minuscule. Salomon ne promeut ni la culture, ni la contre culture mais bien les interstices médianes laissées entre les deux.

Earl Salomon n’a jamais donné d’interview, ses textes paraissent dans les magazines les plus renommés tels Dazzed, Médor, Wired, Vice (entre autres) ou à l’improviste de quelques blogs anonymes. Il est suivi par une communauté grandissante de curieux séduits par son ton et ses choix de sujets “de proximité” et “terroir” ou, au contraire, étonnant et frôlant l’abstraction.

Les chroniques :

< Retour

 

 

 

 

+ d'explications pour les curieux

Parfois, j'ai une idée mais ni le temps ni les moyens de la développer. Earl Salomon me permet d'en parler comme si elle existait, qu'elle avait été créée. Ainsi, l'idée fait son chemin de manière amusante et ne disparaît pas. Refourgues, le supposé recueils de chroniques de ce journaliste fictif carolo est en fait une sorte d'archivage de mes propres concepts. J'avais déjà exploré le processus via "le livre des idées avortées" mais je trouve cette version plus amusante et plus pérenne. Bolaños et Borges ont pratiqué ce genre de chose.