Pensée du soir…

Il est 22h34, je vais commencer à travailler un peu sur mes différents projets mais avant j’avais envie d’écrire un peu sur ce que j’ai en tête et sur ce qui se passe. Mon fils est en train de s’endormir près de moi dans le divan. Nous écoutons (en sourdine) un album de Wreck of the Hesperus vraiment excellent (je pense que je l’ai même en vinyle). C’est étrange à quel point la musique lente et grave calme les bébés.

Je suis en train d’écrire un mini jeu de simulation de balle pelote. La balle pelote c’est un sport populaire (dans le bon sens du terme) qui se pratique principalement dans nos régions. Ça se joue à 5 contre 5 sur un terrain aux formes étranges. Le but est de gagner des points en prenant du terrain à l’adversaire à l’aide d’une pelote propulsée à coup de mains. Je vais en faire une version normale et une version « améliorée » appelée La balle pelote indisposée. En gros, la pelote explose par moment, mutilant les joueurs. Les équipes de vétérans sont composées d’estropiés raclipotés avec des prothèses plus ou moins évoluées.

L’un de mes jeux de plateau (un des seuls que j’ai presque terminé) a été accepté par le Troll & Légendes pour être présenté dans leur espace de démonstration. Mon prototype s’appelle Mules1399. On y incarne le boss d’une compagnie de poste consistant en une poignée de bossus et de simples d’esprit qui transportent des livres d’une abbaye moyenâgeuse à l’autre. C’est un jeu de gestion de ressources principalement, les ressources étant des gueux, des manants et autres. Dans Mules1399 on joue donc des salopards prêts à tout pour s’enrichir. Il y a aussi des cartes événements et une partie roleplay. Ceux qui seraient intéressés peuvent venir le tester avec moi ces 20 et 21 avril au Troll & Légendes à Mons.

Je vais aller faire imprimer le plateau chez Copy2000, c’est un « imprimeur » type université pas trop cher. Passer par ce genre de pme local accessible à tout le monde est raccord avec mon envie de faire du jeu de top qualité sur le fond mais lowcost sur la forme. Je pourrais même envisager d’y mettre en dépôt numérique certains de mes livres/jeux (à terme). Ceux qui voudraient les avoir iraient directement les acheter/faire imprimer là-bas et le patron garderait une commission. J’aime bien cette idée. Mes revendeurs serait les « imprimeurs du coin ». Je me comprend en parlant d’imprimeur. Ce ne sont pas des gens qui font du travail d’art. Ce sont des entrepreneurs qui font du volume de qualité basique mais c’est pile poile ce qu’il me faut (il n’y a rien de péjoratif dans ce que j’écris).

Il va falloir que je fasse une grosse séance de scann. J’ai plein de dessins à numériser afin de les utiliser ici pour illustrer du fluff  pour mon setting : Mortbourg. J’ai beaucoup dessiné ces derniers temps et je commence à avoir une sacrée matière. J’ai notamment un scénario avec un bref système de jeu, des pré-tirés et des pnj pour enfants. Ça s’appelle Deux chapeaux pointus, j’avais fait ça spécialement pour ma fille mais elle n’a pas accroché.

J’ai envie de m’acheter le tome 8 de L’apprenti épouvanteur et quelques mangas. Il y a aussi un nouveau titre de Woco dont la cover a été dessinée par Mike Mignola qui me tente : Our encouters with evil. Ho, il faut absolument écouter cette chanson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *