Pensée du soir…

Il 23h34, tout le monde dort. J’ai normalement un peu le temps d’écrire avant que le petit ne se réveille pour prendre son biberon.

Avant tout, je voudrais remercier les quelques personnes qui m’ont envoyé des messages bien sympathiques concernant Moule et ce blog suite à la parution d’un article sur Le FIXdi6dent (merci à eux aussi). C’est très agréable de se savoir lu et de lire que son travail est apprécié.

† J’ai terminé à 99% un gros travail d’écriture sur une sorte de campagne d’horreur contemporaine pour une maison d’édition française. Il me reste un peu de correction et une bonne grosse relecture. Ensuite, ma partie sera prête. Hâte de voir le résultat.

Ma fille et moi sommes en train de lire un bouquin carrément magique : La cité des livres qui rêvent. C’est l’histoire d’un dragon écrivain à qui son parrain à légué une sorte de texte qui l’emmène à Bouquinbourg. Là, des centaines de librairies attendent les passionnés de littérature. Sous terre, un énorme labyrinthe abrite des livres interdits que s’arrachent des fous, chasseurs de livres. C’est terriblement bien écrit, intelligent et bourré d’histoires dans l’histoire, de méta-récits, de dessins incroyables et d’idées complètement originales. Je ne sais pas si c’est le contenu lui même qui la berce ou la mélodie qui se dégage des mots mais ma fillette ne tient pas plus de 5 à 10 minutes avant de sombrer dans le sommeil lorsque je me mets à lui lire quelques pages (à moins qu’elle ne trouve ça vraiment chiant et préfère ne pas me le dire 🙂 mais je ne pense pas).

Côté écriture, illus’ et créations, j’ai terminé plusieurs deux choses. Un récit Halloween pour enfant : Graisse et tentacules, une histoire du ♥craft Club qui raconte l’histoire des trois fillettes chevauchant des Sombres Rejetons de Shub-Niggurath pour lutter contre l’ignoble patron d’une chaîne de fast-food. Et la version bêta de Caisses à Charbon, un jeu de courses de chariots à vapeur dans l’univers de CORTEZ ** ****.  Je cherche d’ailleurs des testeurs pour ce dernier projet.

J’ai aussi pris des notes pour un jeu de pêche dans le même setting. Un truc contemplatif qui peut se jouer en partie sur un fond d’écran. À venir…

Je suis aussi en train d’essayer de mettre par écrit les grandes lignes de ce qui pourrait un jour devenir une ligne éditoriale concernant mon « travail » de création. Entre autre, il y est question de design un brin austère, de bizarrerie assumée, de Print-and-play, de mode solo, de contenu dense, labyrinthique et tentaculaires et d’ero guro pop belgicisé lowcost. Je n’y suis pas encore mais ça avance. J’aime en fait de voir que les choses commencent à prendre du sens et qu’une sorte de grand courant émerge doucement de mon bordel imaginaire.

† J’ai très envie de m’acheter Rangers of Shadow Deep et Raiders of the Deep.

voilà pour l’instant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *