Les livres de Margot #1

Ça fait longtemps que je voulais tenir une sorte de journal des lectures que je fais à ma fille (elle a 7 ans lorsque j’écris ces lignes). Depuis qu’elle est petite, je lui lis quelques pages d’un livre tous les soirs. Autant dire que nous en avons déjà dévoré quelques-uns. Il y a du bon et du moins bon dans nos séances mais je n’ai gardé que le meilleur (faut se remettre à jour) et je pense que cette liste sortira un peu de l’ordinaire (mes goûts se mélangeant à ceux de mon bouchon). J’espère que ça vous donnera des idées… À terme, j’aimerais que Margot donne aussi son avis (idem pour Ernest le moment venu), on verra. En attendant, c’est parti pour 5 premiers bouquins !

Note : pour éviter de réécrire deux fois la même chose, j’utilise une fonctionnalité de Goodreads qui permet de reposter une review directement sur son blog via un bout de code. 

Lutin veilleLutin veille by Astrid Lindgren
My rating: 5 of 5 stars

Lutin veille est un des meilleurs livres pour enfants que j’ai lu jusqu’à maintenant. L’écriture est belle au possible, ça sonne drôlement bien quand on le lit à haute voix. L’histoire est attendrissante, rassurante et poétique tandis que les dessins donnent une ambiance incroyable. On ressent carrément le froid des extérieurs du Grand Nord autant que la chaleur qui émane du foyer. Lutin veille est un de ses livres qu’on devrait distribuer à la pelle dans les écoles. C’est beau, c’est « sain » et, je pense, à la fois intemporel et porteur de valeurs importantes (le fait de veiller sur les autres, de « faire le boulot » malgré des conditions difficiles, la proximité avec la nature et les animaux, de garder espoir tout en profitant de l’instant,…). Margot l’adore et, tout un temps (elle devait avoir 4 ou 5 ans), elle en répétait des passages complets.

Mon Ami Le ZombieMon Ami Le Zombie by Vincent Malone
My rating: 4 of 5 stars

Celui-ci fait sans doute partie des livres pour enfants qui plaisent avant tout aux parents ! Le graphisme est top et le format paysage donne une vraie dynamique au récit (à la foi contemplatif et…mouvant). J’ai attendu qu’elle ai 6 ans pour le lire à Margot car c’est assez trash (les animaux zombies, le p’tit gars déprimé tout ça tout ça,…) mais, à présent, ça semble l’amuser (Harry Potter et l’horrible Voldemort étant passé par là).

GrododoGrododo by Michaël Escoffier
My rating: 5 of 5 stars

Nous avons lu et relu Grododo tant il plait à ma fille autant qu’à moi. Les dessins sont super beaux avec une palette de couleurs assez originale pour un livre d’enfant. Il y a une sorte de répétition avec des variantes dans le récit qui agissent comme une chanson et des « bruitages » avec lesquels on ne manque pas de rigoler. Le perso est hilarant et, détestant moi même le bruit (dont il est question ici), on ne comprend que trop bien son exaspération. César est un râleur câlin qu’il vaut mieux ne pas embêter. Top !

Le Croque-PirateLe Croque-Pirate by Jonny Duddle
My rating: 4 of 5 stars

Des tentacules pour les enfants ! À ne pas rater donc (alerte aux fans de Cthulhu, si il y a des tentacules, tu ne réfléchis pas, tu achètes et tu lis :)). Le Croque-pirate, c’est l’histoire d’une bande de matelots pas bien futés aux prises avec un créature « poulpique » plutôt rusée. Les dessins sont sympathiques et (attention mini-spoil possible) l’on peut s’amuser à repérer un tentacule à chaque page. La typo manque parfois de lisibilité si on lit dans un lieu peut éclairé. Nous avons croqué cette drôle d’aventure quand Margot avait 5 ans.

La petite maison dans la prairie : Coffret en 3 volumes : La petite maison dans la prairie ; Au bord du ruisseau ; Sur les rives du lacLa petite maison dans la prairie : Coffret en 3 volumes : La petite maison dans la prairie ; Au bord du ruisseau ; Sur les rives du lac by Laura Ingalls Wilder
My rating: 5 of 5 stars

Ce doit être LA série préférée de ma fillette (7 ans) jusqu’à maintenant. Nous avons lu les 6 premiers livres de La petite maison dans la prairie (l’éditeur n’ayant pas eut la bonne idée de rééditer les deux derniers) et Margot ne s’est jamais lassée. Elle m’a même demandé de recommencer au premier. Je pense que les chevaux et les 4 petites filles n’y sont pas étrangers.

En gros, ça raconte l’histoire d’une famille pauvre (du point de vue matériel uniquement) qui vit en quasi autarcie dans l’ouest américain. C’est parfois rude mais c’est emprunt d’une morale et d’une bienveillance qui font terriblement défaut aujourd’hui. Je trouve que ça fait du bien de temps en temps de lire un récit simple, terre-à-terre qui parle de la vie à la campagne avec ses bons et ses moins bon aspects. Laura Ingalls ne nous épargne rien (j’ai d’ailleurs sauté quelques passages un peu « dures » pendant ma lecture) mais raconte avec simplicité les petites choses qui font son quotidien : les ballades, les tâches de la maison, l’école, les jeux, les rapports avec sa famille et les autres enfants, etc… On la suit tandis qu’elle grandit, ses préoccupations évoluent donc avec elle. J’imagine que Margot pourra les relire seule plus tard et y apprécier d’autres choses.

À l’heure de l’hyper connectivité, du « tout tout de suite et à n’importe quel prix », de la modernité dévorante et de l’égoïsme généralisé, c’est vraiment une bonne série de livres à lire à vos bambins. Voir mes autres critiques

Voilà pour cette fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *