Le livre des idées avortées

Le livre des idées avortées est un projet sur le long terme que je commence maintenant. Je vais y mettre toutes les petites idées qui me passent par la tête et que je n’aurai probablement jamais le temps de développer. Sur la forme, ce serait un livre type bouquin technique de mécanique, c-à-d résistant mais bon marché. L’intérieur serait mis en page de manière bordélique avec plein de petits dessins. C’est parti… (je rajouterai des croquis quand j’aurai récupéré un gsm qui me permette de prendre de bonnes photos facilement). Cette idée me vient, d’une part, du fait que j’ai envie de partager des concepts et de me vider la tête. Et, d’autre part, du fait que des auteurs reconnus (et que j’aime bien (Borges et Bolaño)) ont aussi fait ce genre de chose : compiler des idées et les faire passer pour de vrais bouquins/projets : Livre de préfaces et La littérature nazie en Amérique. Pas de long texte, pas de mise en page mais plein de liens à explorer, de références à découvrir et d’idées à se mettre sous la dent.

sans_nom_1

Trois fillettes fréquentent un magasin de comics pour y acheter des histoires à l’eau de rose. Le patron, un obèse barbu avec un t-shirt à la con est aussi le frère aîné de l’un d’entre elles. Un jour, il leur propose trois peluches identiques : des Sombres Rejetons de Shub-niggurath tout mignons ainsi qu’un pseudo livre de magie type Nécronomicon. Par une nuit sans lune, les fillettes jouent à se faire peur en récitant des incantations tirées du livre. Et cela marche ! Les nounours grossissent, se font chaire et deviennent de vrais Rejetons de Shub-Niggurath. Plutôt que de sombrer dans la folie, les fillettes continuent de traiter les abominations comme des peluches un peu turbulentes. Quelques temps plus tard, elles sont devenues des chevaucheuses de SRSN version vengeurs masquées et peuvent transformer les peluches en monstres à la demande. Elles leur ont donné les noms de leur idole respectif (Virgil, Tyler et Earl).  Elles aident alors le voisinage à résoudre des petits problèmes : attraper un chat dans un arbre (avec les tentacules de leurs SRSN), sortir une voiture d’un fossé, arrêter un voleur, etc…  Les choses se corsent, le jour où le magasin de comics est retrouvé saccagé et que le patron a disparus, enlevé par une milice à  la solde d’une chaîne de Fast-food locale. Pourquoi ? Parce qu’il est le représentant d’un groupe de FatFighters qui nuit au chiffre d’affaire de la chaîne. L’idéal serait que ce soit un manga pour fille ou en tout cas un truc super kitch et déjanté (peut-être avec un côté South Park). Il faudrait aussi faire les peluches en vrai et les mettre en vente. 

Finalement, cette idée s’est transformée en ceci.

Sans_nom_2

Un brasseur, c’est un type qui brasse de la bière mais, chez nous, c’est aussi celui qui distribue les boissons dans les cafés, une sorte de grossiste/livreur. C’est de ce « brasseur » là dont je parle. L’idée serait de faire une livraison le long d’une côte infestée de profond. À bord d’un vieux camion de livraison (ceux avec les lamelles de ressort apparentes, le bac en latte de bois, la calandre énorme et les roues de vélo), les joueurs devraient récupérer différents objets ou accomplir différentes missions tout en livrant leur cargaison de gnôle dans les différents troquets de la côté. Tout cela en évitant de se faire attraper par les profonds gluants et puants.

Une autre version, serait un « guerre » des brasseurs : à celui qui fera le plus de livraison (même s’il faut se débarrasser de la concurrence) sans se faire dévorer. On pourrait préparer son camion (arme, équipement, team, essence spéciale,…) et utiliser une partie du chargement pour faire des cocktails molotov.

Sans _nom_3 (Les sentiers de xxx)

Un univers fermé, composé de milliers de sentiers qui s’entrecroisent à la manière d’un labyrinthe, dans une grosse forêt inhospitalière et encaissée. Des bornes, des calvaires, un « dieu », Nicodème, des créatures (les vagabonds), des carrefours, le tout pavé par une ancienne civilisation à explorer en co-op  avec figurines. Le but est de faire un truc pas cher qui mixe Symbaroum, Rangers of shadow Deep et Oathsworn. Développer l’approche et le pourquoi dans un article cette nuit ainsi que l’idée de créer ce que je pense que vont être des jeux créés par d’autres qui me donnent envie et que je n’ai pas encore lus.