[JDR] Tatouez vos personnages (+pnj et template gratuit)

Note : je sais que des gens sont en train de lancer un kickstarter sur la même idée pour DD5 mais ma proposition ne vient pas de là et ne date pas d'hier. Ce financement m'a juste poussé à me bouger le derrière.

Suite à une discussion avec un ami tatoueur qui pratique aussi le jeu de rôle, l'idée m'est venue de tatouer des personnages et d'y associer une forme de magie conférant l'un ou l'autre bonus aux caractéristiques et/ou aux compétences (les règles seront développées si nécessaire en temps voulu). Voici le résultat.

J'aimerais intégrer ce concept dans un projet sur le long court que je finirai peut-être un jour CORTEZ ** *****. Ici, il n'est pas question de tatouages tribaux, alambiqués et léchés. Il s'agit plutôt de tatouages à deux sous, sales, tracés à l'aiguille dans les rafiots et les arrière-salles de bars mal famés par des ivrognes ou des repris de justices à la fibre artistique. Pour l'inspiration, jetez un œil à ceci, ceci et ceci.

Bref. Voici ce que j'ai en tête et comment procéder.

Comment faire ? 

  • Cliquez sur le personnage qui vous intéresse dans la galerie ci-dessous (1.)
  • Télécharger la version "nue" > clic droit sur l'image > enregistrer sous (2.)
  • Imprimez (c'est tout petit, du A7)
  • Tatouez selon vos goûts (3.)

Galerie de personnages  à tatouer

Voici une galerie de personnage que vous pouvez librement utiliser dans vos parties ainsi qu'une version "verso", sans vêtements afin de pouvoir les tatouer au feutre. Cliquez simplement sur la trombine qui vous tente.

Pour vous inspirer, voici une planche de tatouages réalisée par Ferdinand Genet (à découvrir plus loin). Cliquez pour télécharger.

Pas de tatouages sans tatoueur...

Pour terminer, voici un PNJ tatoueur : Fernand Genet, librement inspiré par le célèbre Jean du même nom

Fernand Genet est un ancien matelot, reconverti dans le tatouage suite à une grave blessure à la jambe qui l'a laissé à terre. Fernand n'est pas un grand artiste, il griffonne, il esquisse mais il faut bien manger. Et puis, ses tatouages ont quelque chose de magique, dit-on. Ce qui fait qu'il jouit d'un certain succès auprès des bateliers, mineurs, cheminots et autre ouvriers ou membres de la pègre locale. 

Lorsqu'il ne tatoue pas, Genet compose des pièces de théâtre mettant en scène l'aristocratie et leurs histoires de culs et de cœurs. Le tout, dans un style cru et bancale mais qui ne manque pas de poésie. Fernand Genet est un rêveur, un mutilé, discret, presque timide mais qui sait se montrer violent et colérique à l'occasion. Le tatoueur a 61 ans et est installé dans un ancien entrepôt le long des quais, là où ça vous arrange. 

Ferdinant Genet sait : écrire du théâtre amateur, tatouer des dessins simples mais magiques qui confèrent des bonus en terme de jeu au tatoué, évoluer dans les milieux mal famé sans se faire lardé, discuter, réfléchir, taper sec et se servir d'un couteau,...

Ferdinant Genet ne sait pas : courir, évoluer dans la haute société (malgré qu'elle le fascine), se maîtriser bien longtemps lorsqu'on l'ennuie, tirer à l'arme à feux,...

Voilà, n'hésitez pas à me donner du retour sur ce que vous pensez de tout ceci : jeremydemeure@hotmail.com ou via messenger ! Pi, si quelqu'un veut que je lui tatoue un PJ, qu'il fasse signe.