Archives de catégorie : pensées du soir

Pensée du soir…

En fouillant mon gsm, je me rends compte que j’ai une tonne de screenshot (la plupart provenant d’instagram ou de noms d’artistes choppés sur le web). Je garde toutes ses photos pour me souvenir de concept, d’idées ou de choses à explorer car je n’ai pas une super bonne mémoire. Ce soir, je réfléchissais au concept de créativité (parce que j’ai lu un article là-dessus dernièrement). Pour moi, la créativité est un processus naturel qui est alimenté, notamment par tous ces trucs que je découvre en ligne (pas que évidemment). Ils se mélangent, s’assemblent dans ma tête sans que j’ai à faire d’effort particulier et sans logique apparente (c’est de la bissociation) pour faire naitre des choses qui me semblent amusantes et/ou intéressante par la suite. Hors, je sais que ce n’est pas aussi facile pour tout le monde et, j’ai dans l’idée que certains aimeraient profiter de toutes ces influences (d’autant plus que vu mes goûts, ce que j’ai à partager n’a pas forcément pignon sur rue). À côté de ça, je viens de terminer un excellent livre sur la curation (d’expo) et j’ai envie depuis pas mal de temps de partager du contenu « trié ». Du coup, je suis en train de me demander si je ne créerais pas un groupe privé sur facebook où je partagerais sans explications, ni rythme particulier, tous ces screenshots ?

Le groupe >

Pensée du soir…

23h10. Tout le monde dort à la maison, on ne sait jamais pour combien de temps. Envie de reprendre ces pensées du soir, alors voilà. Ton personnel quoi qu’on en pense. J’ai commencé un blog sous un autre nom pour la liberté de ton, mais ce sont des pinailleries. Le style s’affirme, peut-être pas pour le meilleur mais clairement on sent que ça vient. Influencé de toutes parts encore, et alors ? Envie d’argot un peu, du parler d’chez nous un peu aussi, d’mots crus de temps en temps, d’moins faire attention pour être au plus prêt de c’qui sort, sans filtre peut-être. C’est bon quand ça sort. Me rend compte que le policé, ce n’est pas trop pour moi, je m’ennuie sur ce ton là. Faut s’forcer parfois, c’est vrai mais alors ça ressemble à tout le reste et les tripes n’y sont pas. Verbe forcé, mal accordé. Ba !

La campagne de financement participatif de 7 Sorcières se termine bientôt. L’objectif final est là, à portée. Je suis content de ce côté là. Un autre dossier m’emmerde royalement. Ca traîne, ca pinaille, ca n’ose pas. Moi, ça me stresse et ne me convient pas. Me rend compte qu’il faut que je me concentre sur ce qui m’amuse. Basta du reste, trop de stresse pour pas assez de sous. L’anxiété a t elle un prix ? Je ne sais pas.

Plein d’envies, de projets, on essaie ici, on tâte là. Les choses avances, y a des différences avec avant, une sorte de réussite passagère. Ca nourrit. On s’dit qu’tout n’est p’tête pas pourri. Mais manque de temps, manque de focus plutôt. Plutôt qu’d’écrire ceci, écrire c’qui faut. Faire plutôt que dire.

31122020

Il est 00h49, tout le monde dort. Voici les cadeaux que j’ai reçu à Noël cette année…

Ma compagne m’a offert Feudum, un jeu de société avec mode solo doté d’un graphisme super cool et de règles apparemment assez compliquées. Ma maman m’a offert Rangers of Shadow Deep, un livre de règles pour de l’exploration/escarmouche avec figurines qui peut être joué tout seul.  Ma belle-sœur m’a offert une maquette d’une Minerva Armoured Car à l’échelle 1/35. Je m’intéresse à ce véhicule parce que je m’intéresse à Constant le Marin et que c’est le modèle exacte qu’il utilisait lorsqu’il était engagé volontaire dans le Corps expéditionnaire belge des autos-canons-mitrailleuses en Russie pendant la WW1. Enfin, je me suis offert à moi-même deux livres de Céline : D’un château l’autre et Nord. J’ai commencé le premier et ça me plait bien. Ce type est hargneux au possible et utilise un mélange d’argot et de « bon ton » vieillot que j’adore. De plus, et c’est chose rare dans les publications grand public en français, les covers sont belles (signées  Jacques Tardi).