Archives par étiquette : Sun Takeda

Une peluche tordue et un resto ouvert la nuit

La cantine de minuit

La cantine de minuit, tome 1 de Yarô Abe est excellent. Rassurant. Un lieu où l’on voudrait aller. Faudrait vraiment que ce genre de table existe vraiment pour les insomniaques. Des pages qui donnent faim. Des dessins étonnamment plaisants. On y parle de tranches de vies et de tranches de bouffes (dans le détail), gentiment. Il y a un côté contemplatif très agréable et une bonne humeur rafraîchissante. Beaucoup de personnages sympathiques et un patron qu’on aimerait rencontrer, un grand type, clope au bec et balafre à l’œil, très stoïque.

Gleipnir

Gleipnir, tome 1 et 2 de Sun Takeda. Une idée de base excellente : un gamin se transforme en nounours géant et rencontre une fille capable de rentrer dans ce corps monstrueux comme dans un costume. Mais la trame est un peu naze et l’action molle du genoux. J’aurais voulu la chose beaucoup, beaucoup plus violent et cru. « Public averti » parce que l’on y voit un bout de sein ou l’ébauche d’une fesse. Manque clairement de brutalité pour être vraiment bon. Une fois de plus, l’idée que je me faisais de la chose dépasse largement la réalité. Dommage mais à continuer quand même au cas où…

***

Je ne peux pas m’empêcher d’imaginer un crossover de ces deux séries. Une histoire où le couple bizarre de Gleipnir (en mode fusion) viendrait casser la croûte à La cantine de minuit pour causer de leurs déboires. Ce serait juste énorme.

Je suis en train de lire « À la recherche de New Babylon« , un western couillu vraiment bon qui démarre avec l’apparition d’un prêtre aux mains coupées…