Exposition d’art en milieu rural, minimalisme, culture et économies parallèles

Si je me considérais comme un artiste et que je voulais exposer mes illustrations avant la fin de l’année, je proposerais à quelques personnes d’organiser un marché de l’art local en prévision des fêtes. Du type : « cette année, offrez de l’art local pour les fêtes; ne payez pas vos « achats », proposez plus tôt quelque chose en échange; faites plaisir de manière un brin subtil et sans encombrer ceux à qui vous l’offrez ! ».

Il n’y a pas grand chose de nouveau en soit. Utiliser le troc pour acheter de l’art se fait déjà. Mais pas en milieu rural (à ce que je sache), pas dans le but de faire la promotion de la culture et/ou du minimalisme et/ou de la transition. Ca me semble être une idée intéressante à creuser : un marché de l’art local agrémenté de deux ou trois conférences sur le désencombrement, le troc, la culture alternative en milieu rural (ou semi-rural) et les économies parallèles. Non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *