Le fritkot : partie II

Peter dépose son bic, verse une nouvelle Cara dans son verre en cristal et la boit d’un trait. Il saisit le Décaméron et en feuillette les pages. Pour lui, c’est la brique Supreme. Comme celle qu’il porte non pas dans mais sur le ventre. Le livre a été écrit au XIVème siècle par un rescapé de la peste noire ayant côtoyé les plus grands pour finir en miséreux : Boccace.

Notice Amazon :

“Boccace a trente-cinq ans en 1348 quand, "juste effet de la colère de Dieu", éclate la grande peste qui flagelle l'Italie. Composé dans les années qui suivent, le "Livre des dix journées " s'ouvrira sur ce tableau apocalyptique, à la force grandiose et terrible, qui n'a rien à envier à la description de la peste d'Athènes chez Thucydide. C'est en effet dans ce contexte que sept jeunes filles courtoises et trois jeunes hommes qui ont conservé leur noblesse d'âme se retirent sur les pentes enchanteresses de Fiesole pour fuir la contagion de Florence, devenue un immense sépulcre, et pendant deux semaines se réunissent à l'ombre des bosquets et se distraient chaque jour par le récit de dix nouvelles, une pour chacun, tantôt sur un sujet libre, tantôt sur un sujet fixé à l'avance pour tous, par la reine ou le roi de la journée. Tel est le premier chef d'œuvre de la prose littéraire en langue " vulgaire ".”

Peter pose le Décaméron et ouvre le Désespéré dont il relit quelques passages. Ce livre l’a fait pleurer de nombreuses fois et cette lecture n’y coupe pas. Bloy, malgré tout ce que l’on peut lui reprocher, savait gerber à la face de ses adversaires une bile à la fois corrosive et belle. Sa plume, elle, avait dû être arrachée à l’une des bêtes les plus rares, un phénix peut-être tant son écriture est touchante et sublime.

Notice Amazon :

Premier roman de Léon Bloy, Le Désespéré (1887) est un pavé dans la mare de tous les conformismes. Caïn Marchenoir est le héros de ce roman largement autobiographique: catholique intransigeant révolté par le silence de Dieu et la vaine attente de la rédemption, paria parmi les hommes, il lance le plus violent des anathèmes contre ses contemporains. Le Désespéré est tout à la fois un cri de révolte, un amoureux blasphème, un pamphlet vitriolé contre la foule des "digérants" républicains et la "Grande Vermine" des lettres. Mais Le Désespéré est surtout un aérolithe littéraire, écrit dans une langue barbelée de mors rares, étrangement mystique, une oeuvre d'une surprenante modernité. Cette édition, abondamment annotée et qui tient compte des différents états du texte, offre un éclairage précieux sur ce formidable roman de l'inquiétude spirituelle.

En larme, Peter dépose le Désespéré et termine sa pause en parcourant son exemplaire de Highsnobiety. Marque, lifestyle, musique, art, vidéo, etc.

Présentation sur le site de Highsnobiety :

Highsnobiety is an online publication covering forthcoming trends and news in fashion, art, music, and culture, all on one platform.
Highsnobiety has steadily built a strong brand in the online fashion and lifestyle world. Today the blog and print magazine sit among the most visited global sources for inspiration in the areas of fashion, sneakers, music, art and lifestyle culture. Innovation, progression and always being several steps ahead of the curve are just some of the core values of Highsnobiety.

Peter reprend son bic.