6000 gueux sur un terril

  • 6000 gueux sur un terril est un concept hybride, une approche narrative et visuelle qui interroge la société sur ses propres pratiques. Cette méta-histoire propose de repenser la ville dans une perspective de transition économique et culturelle.

    6000 gueux sur un terril est un projet participatif. Vous êtes invités à vous exprimer à travers la voix d'un personnage de fiction ou à créer ce que vous voulez (textes, pièces de théâtre, dessins, ...) en exploitant ce cadre narratif.

    6000 gueux sur un terril est une idée qui ne demande qu'à être mise en oeuvre. Elle n'est possible que par le nombre, la participation citoyenne. Je ne fais que poser le contexte, les personnages, la trame et la logique de base. À qui le voudra de construire le reste.

  • Le concept de 6000 gueux sur un terril est de demander aux habitants de Charleroi (et ceux qui se sentent une affinité particulière avec cette ville) de donner leur point de vue sur différents sujets relatifs à la transition économique à travers l'un des 7 archétypes que j'ai développé en amont.

    Les gueux, sept archétypes qui représentent, chacun, un secteur d’activité et un lieu à Charleroi. Sept personnages haut en couleur qui vivent de manière différente suite à un bouleversement : on leur a donné l’intelligence, la conscience et la créativité nécessaire pour opérer leur transition. Mais comment feraient ils s’ils devaient gérer leur activité à grande échelle ? À l’échelle de la ville entière ? Si chacun de ces gueux prenait le lead de sa tribu/corporation respective, comment géreraient ils leur business sans un liard ?

    Economie alternative et collaborative, réseaux d’échange, de troc, gratuité… les pistes sont nombreuses et laissent place à beaucoup de discussion. Qu’en serait il par exemple de la prostitution basée sur le troc ? Ou comment nourrir Charleroi si le quidam ne peut plus faire ses courses au Lidl du coin ? Des cultures de champignons dans les galeries de mines ? Des élevages de pigeon dans l’ancienne piscine Solvay ?

    Qu’en pensent les dirigeants, les acteurs culturels, les enseignants, la presse, l’homme de la rue, la mère de famille, le retraité,... quelles seraient leurs propositions ? Interrogeons la ville et ses habitants/pratiquants.

    L'idée vous tente ? Découvrez ce que j'aimerais en faire ou comment participer (il suffit de passer aux onglets suivants).

  • Vous pouvez contribuer à 6000 gueux sur un terril de différentes manières et sous différentes formes : textes, arts urbains, installations, performances, photos, vidéos ... ce qui me parvient sera potentiellement filtré mais jamais modifié ni laissé sans réponse (sauf cas d'extrême médiocrité).

    Sachez que c'est la somme du contenu créé qui donnera tout son sens à cette initiative. Ainsi, la moindre des créations est importante et attendue avec impatience !

    Participer aux sujets existants (écrit)

    Si vous désirez donner la parole à l'un des gueux. C'est à dire partager votre solution concernant l'une des problématiques soulevées, il vous suffit d'envoyer votre texte accompagné du nom du gueux ciblé, de votre propre nom (ou pseudo) et d'un éventuel site vers lequel renvoyer les lecteurs. Je publierai tout ce que je reçois dès que possible sur ce site sans aucunes modifications et quelque soit votre propos. Vous avez bien conscience que, ce faisant, vous renoncez à tous les droits de propriété sur votre envoi. Plus simplement, vous pouvez utiliser les commentaires ouverts sur le dessous de la page du personnage de votre choix.

    Introduire vos propres sujets (écrit)

    Si par contre vous préférez aborder un autre thématique, vous devrez (dans l'idéal) créer un nouveau gueux de manière détaillée : archétype, brève description, lieu d'habitation, repas servit + votre texte (solution + ambiance) et m'envoyer le tout. Les textes seront publiés dès que possible sans aucune modification. Ce faisant, vous renoncez à tous les droits de propriété sur votre envoi.

    Sous d'autres formes

    Pour le reste, libre à vous d'imaginer ce que vous voulez. Envoyez vos photos, scans, fichiers audio, dessins ou vidéos, ils seront publiés dans la mesure du possible. Là aussi, par cet envoi, vous m'autorisez implicitement à utiliser ce contenu librement et sous n'importe quelle forme dans le cadre de ce projet ou d'une quelconque déclinaison.

    Contact : jeremydemeure@hotmail.com

  • Voici le texte, la trame, le cadre narratif. J’aimerais que mon texte soit reproduit à l’identique et être cité autant que faire ce peut. Si en plus, on me tiens informé de ce qui en est fait, ce serait le top !

    6000 gueux sur un terril

  • Soyons fous et partons du principe que ce concept va plaire et que je vais recevoir des textes, des photos, des idées supplémentaires des quatre coins du Grand Charleroi. Que pourrions-nous en faire ? Comment développer ce concept et toutes les initiatives dérivées ?

    Voici quelques pistes :

    • Créer des versions en plastique recyclé des personnages sur imprimantes 3D
    • Faire des compilations de témoignages sur vynile
    • Organiser des expositions d'oeuvres
    • ...

     

    Et surtout : éditer un bouquin épais et lourd, noir comme la suie de 1000 pages reprenant une sélection de 6000 idées, textes, dessins, photos, compte-rendus de tout ce qui aura été fait autour de ce projet.